La santé et la technologie dans la société Brésilienne.

 

Au Brésil, la santé n'a pas  toujours été un droit égalitaire dans la société. Pour faire de la santé un droit basic d'accès  à toute la population Brésilienne, le SUS (Système Unique de santé), a été créé. Malgré son but avoué,  le SUS n'a pas réussi à atteindre un niveau d'excellence. Aujourd'hui une liste de  problèmes  font de  le système inefficace et un projet d'amendement constitutionnelle menace encore plus le système de santé publique.

Le projet d'amendement constitutionnelle 241  renvoyé au Congrès National par le président en exercice Michel Temer, représente un grave recul pour les droits sociaux prévues par la Constitution. La  limitations des dépenses publiques représentera la précarisation du SUS.

En attendant, les millions détournés de la santé  pourraient être investis dans de nouvelles Technologies. L'efficace du service pourrait être assurée en utilisant  Technologies plus simples, ce qui réduirait les dépenses publiques et  feraient le service le plus rapide et pratique.

Ces nouveaux investissements contribueraient  pour un système  plus pratique et  une relation plus simple entre des médecins et des patients. Cependant, la diffusion rapide de nouvelles Technologies demanderaient une éducation technologique de plus grande envergure, ainsi que l'éducation en matière de santé .

L'hypocondrie atteint presque 8 % de la population Brésilienne.  Seulement  à travers  l'éducation, l'usage conscient des nouvelles technologies seraient vraisemblablement atteints.

                                                                                                                L.G.C